La collaboration d'un chercheur avec des enseignants en zone d'éducation prioritaire : quels enjeux pour la recherche sur le cahier d'expériences du cours préparatoire?

Date 5 juin 2009

 Evelyne LYONNAIS VILLARD – Université Lumière Lyon 2 - Ecole doctorale EPIC - février 2009

 

 Le contexte. L'histoire du cahier scolaire est intimement liée au développement des techniques industrielles qui donnent à l'objet ses caractéristiques matérielles et aux transformations des régimes didactiques dans lesquels lui sont assignées des fonctions d'outil d'aide à l'apprentissage. Les usages du cahier d'expériences au cours préparatoire de l'école primaire en France s'inscrivent dans un temps au cours duquel l'élève append à lire et à écrire en même temps qu'il apprend les sciences en écrivant et en lisant. Outre l'extrême discrétion des pratiques liées à ce cahier, le chercheur a mis en lumière que les caractéristiques des cahiers, la nature des langages utilisés et leur fréquence ont une incidence sur ce que les enfants apprennent de la culture scientifique. L'analyse des cahiers et les entretiens avec les enfants et les enseignants ne suffisent pas pour comprendre les conditions de la réalisation du cahier et de la construction des savoirs. Le chercheur a été associé à un dispositif d'action-réflexion de type Main à la pâte dans un projet d'équipe dans une école en éducation prioritaire à Mâcon.

 

Le cadre théorique du partenariat chercheur-enseignants est emprunté à Pierre Rabardel (1995, 1996, 2006), centré sur l'activité instrumentée et ses conséquences en terme de développement de compétences. Le recours aux principes, méthodes et résultats de la didactique professionnelle constitue un élargissement épistémologique qui dépasse et englobe une approche plus classique de la didactique des sciences. Parce que tout partenariat signifie échanges et interactions entre les individus, il permet le développement de compétences nouvelles liées à l'objet du savoir (Vygotski). Les activités de symbolisation et de structuration nécessaires dans la construction des savoirs scientifiques (Astolfi, Develay) participent à l'élaboration par les élèves d'une première conscience disciplinaire (Reuter).

 

La problématique. En quoi la collaboration entre un chercheur et des enseignants permet-elle le développement de savoirs nouveaux chez les différents partenaires à propos des pratiques pédagogiques instrumentées de l'enseignement des sciences ? Quelles modifications le partenariat apporte t'il dans les pratiques de l'enseignant ? En quoi les échanges font-ils progresser la recherche sur le cahier ? A quelles conditions le cahier est-il un outil de construction des savoirs scientifiques chez les élèves ? De quelle manière les savoirs produits par la recherche sur le cahier sont-ils travaillés, modifiés, transformés quand des enseignants se trouvent associés à leur processus d'élaboration ?

 

L'hypothèse. Parce que le cahier est un assemblage d'écrits sur les sciences en train de se faire en classe, sa réalisation et son utilisation requièrent des conditions pédagogiques adaptées à une double nécessité : concevoir des situations dans lesquelles les élèves apprennent à organiser un ensemble d'informations et faire en sorte que l'outil devienne un instrument dans la construction d'une conscience disciplinaire chez les élèves.

 

Les grandes lignes de l'intervention porteront sur la place du cahier dans la programmation didactique. Après la description de la programmation initiale de la séquence, nous évoquerons quelques points forts des observations de classe et des phases de debriefing avec les enseignants qui ont engendré des modifications fondamentales sur la séquence et la conception du cahier.

Pour finir, nous examinerons les retombées épistémologiques de cette collaboration, sur le travail du chercheur et des enseignants. Nous verrons comment des savoirs nouveaux ont été produits sur le cahier d'expériences au cours préparatoire dans la perspective du développement de l'activité médiatisée par les instruments.

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">