Participation des acteurs sociaux : les programmes de recherche sur la Biodiversité

Date 5 juin 2009

 

Clémence Emprin,
Doctorante Culture, Communication et Société. Ecole normale supérieure lettres et sciences humaines
Science de l’information et de la communication

 

Le domaine de l'écologie constitue un terrain particulièrement intéressant pour aborder les rapports des scientifiques avec leurs divers partenaires. La critique du mouvement écologiste questionnant le rapport entre technologie, croissance et bien-être est liée à la remise en cause de la place de la science dans l'espace public. Dans les années 70, on assiste à une politisation des questions habituellement traitées comme techniques (Bonneuil, 2004), ainsi qu'à la construction d'un discours sur la participation politique aux choix scientifiques et techniques (Quet, 2008). Si la production de connaissance en écologie est liée aux relations entretenues avec des acteurs locaux (Scheinder, 2000), les partenariats avec acteurs politiques et gestionnaires sont d'autant plus importants que la crise écologique génère une multitude d'objets hybrides qui amènent à réviser les modes de décision (Latour, 2004).

La tendance à articuler différents points de vue est particulièrement perceptible avec la question de la biodiversité qui se présente comme une opportunité d'actualisation du projet interdisciplinaire de l'écologie scientifique (Barbault, 1996). Ce concept holiste articule différents niveaux d'organisation du vivant et réintègre la dimension anthropique des systèmes naturels. Le concept de biodiversité (Wilson, 1988) a connu un grand succès jusqu'à se constituer comme thème structurant pour la communauté de recherche. Réseaux de recherche, instituts, fondations et programmes de recherche se sont mis en place dès les années 1990, ces derniers portant une attention toute particulière au le lien avec les décideurs politiques et les gestionnaires des espaces naturels. Avec cette structuration scientifico-politique autour de la biodiversité, quel rôle effectif est donné au chercheur ?

 Les programmes de recherche sur la biodiversité sont les opérateurs de cette structuration et constituent l'espace d'un dialogue entre les différents acteurs. Le travail d'analyse porte principalement sur quatre programmes nationaux1, un programme international, diversitas, et deux programmes européens2. Notre corpus est alors constitué des appels à proposition de recherche, textes en circulation, que l'on ne peut dissocier des modalités de leur mise en ligne. En effet, démontré dans notre travail, l'inscription de dimensions communicationnelles est très forte dans les dispositifs de production de connaissance. Plateformes, sites spécifiques et réseaux sont des dispositifs qui contraignent les pratiques de communication, ce sont ces implications de communication (Jeanneret, 2008) qui renseignent sur les représentations sous-jacentes des relations entre chercheurs et acteurs sociaux.

Ces modèles de communication entre acteurs sont à mettre en parallèle avec les postures énonciatives qu'adoptent les chercheurs3 - en tant que fonctionnaires d'une institution publique, en tant que représentants de la communauté scientifique - auxquelles ils font préférentiellement correspondre certaines pratiques de communication. Ce sont finalement ces situations de communication4 qui permettent de rendre de compte de l'évolution du mode d'investissement publique du chercheur. Ces éléments d'analyse sensibilisent aux rôles que nos partenaires tendent à attribuer aux chercheurs ; la conclusion, sous forme d'ouverture réflexive, portera sur notre implication dans le cluster 145.

 

BARBAULT, Robert (1996). « L'écologie, une science de la nature à l'épreuve d'enjeux de société », Natures, Sciences, Sociétés, 4, p 372-380.

BONNEUIL, Christophe (2004). « Les transformations des rapports entre science et société en France depuis la seconde guerre mondiale : un essai de synthèse », p.15-40 in Joëlle Le Marec, Igor Babou (dir.) / Actes du colloque Sciences, médias et société. Lyon, 15-17 juin.

JEANNERET, Yves (2008). Penser la trivialité, la vie triviale des êtres culturels. Paris : Hermès Sciences/Lavoisier.

LATOUR, Bruno (2004). Politiques de la nature, comment faire entrer les sciences en démocratie. Paris : Découverte.

QUET, Matthieu (2008). « Critique des sciences et participation politique : discours sur la science au peuple et notion de participation dans la France des années 70 » Généalogies de la démocratie participative, Journée d'étude, Paris 8-9 février, Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine.

SCHNEIDER, W. Daniel (2000). « Local Knowledge, Environmental Politics, and the Founding of Ecology in the United States: Stephen Forbes and "The Lake as a Microcosm" (1887) » Isis, vol. 91, N°4, p 681-705.

WILSON, E. O. (1988), BioDiversity, Washington: National Academy Press.

1 Programme Nationale Dynamique de la Biodiversité et Environnement (PNDBE), Biodiversité et gestion forestière (BGF), Action Publique, Agriculture et Biodiversité (DIVA), ainsi que les projets lancés par l'Institut Français de la Biodiversité (IFB, 6 projets de 2000 à 2008)

2 Biodiversa et TEEB (the economy of ecosystem and biodiversity)

3 Analyse d'un corpus d'une quinzaine d'entretien avec des chercheurs, écologues, impliqués dans divers programmes de recherche.

4 Ce qui permet d'articuler les pratiques, les dispositifs et les espaces de communication.

5 Cluster 14 « Enjeux et représentations des sciences, des technologies et de leurs usage » est la structure d'interface entre la région Rhône-Alpes et les chercheurs


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche